Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre nous

ange02
Douceur Sucrée est né le  : 13/06/2010


Maman de 3 enfants, mamie d'une petite fille, j'aime partager avec les autres. La vie est riche d'enseignement : donner, recevoir, partager, aimer, ne pas aimer, se relever après l'embûche, avancer... C'est le monde de Douceur Sucrée.
Je vous invite à vous évader en partageant avec moi tout ce qui m'anime et me fait avancer dans la vie.


7402-romantic-bouquet-rosemary-basil-rose-a-la-pa-copie-1.jpg

Les textes et photos de ce blog signés ©SylvieG sont la propriété de l'auteure. Il est interdit de les reproduire sans mon autorisation. Ayez la courtoisie de m'en faire la demande et de mettre un lien vers mon blog.

Je n'ai pas toujours le crédit photo des images utilisées sur mon blog et je m'en excuse. Je les trouve parfois sur le net sans leur source, alors si elles vous appartiennent, n'hésitez pas à me le faire savoir. J'ajouterai votre lien ou j'enlèverai l'image selon votre souhait.


casa-dulce-hogar16_thumb-2-.jpg 

Retour à la page d'accueil
Contact
 

Instants tendresse

539113_303737609691664_127833850615375_759133_1713980816_n.jpg

 

393844 271261479605944 127833850615375 682246 652559856 n

 

huset-ved-Fjorden_thumb-2-.jpg

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:00

l'enfant de tous les silences

 

Quatrième de couverture : 1964. Une terrible tempête de neige paralyse le Kentucky. Le docteur David Henry n'a pas le choix : il doit accoucher lui-même sa jeune épouse, Norah. Vient d'abord un magnifique garçon et une petite fille... trisomique.
En un instant, David, persuadé d'agir pour le mieux, va prendre une décision tragique : il confie la petite à Caroline, son infirmière, qui doit la mener dans une institution spécialisée. À Norah, il annonce que le bébé n'a pas survécu.
Mais Caroline choisit de sauver la petite et de l'élever comme sa propre fille…

Des années plus tard, la vérité sur cet enfant de tous les silences ressurgit et avec elle des conséquences dramatiques sur la famille déchirée…

 

_________________________________________________

 

J'ai aimé ce livre, touchant, bien écrit dans un style simple et sensible. Le choix.... qu'entraîne-t-il une fois fait ? Une fois décidé ? Qu'allait-il advenir de la vie de David Henry s'il ne l'avait fait ? Il n'en sait rien et pourtant il se posera la question toute sa vie. Pourra-t-il réparer ?
Norah, qui au fond d'elle même a toujours su qu'il y avait quelque chose s'est laissé emporter par la vie, femme brisée, elle survivra.
Et Paul. Frère jumeau de Phoebe. Incarnation vivante du secret si lourd à porter.

Sans oublier Caroline et Phoebe qui vont vivre leur vie. Mais est-elle vraiment la leur ?

Dans la vie, on fait toujours des choix mais on ne sait pas toujours quelles conséquences ils auront et pourtant nous les faisons. Et après on compose au mieux... pour que les séquelles ne soient pas trop grandes. Et le secret, celui que l'on cache tout au fond de soi, est-il bon de faire ainsi ?

 

Je n'ai pas les réponses à ces questions mais je sais qu'après avoir lu ce livre, j'ai été conforté dans l'idée que l'on ne choisit pas toujours facilement de faire ou en pas faire, de dire ou ne pas dire. Néanmoins, il faut avancer dans la vie et c'est en faisant ces choix que l'on avance après une "victoire" ou une "embûche" ; qu'importe c'est la vie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> <br /> On ne peut c'est sur faire toujours le bon choix L'erreur est humaine comme on dit.  Maintenant c'est souvent dans la façon de ce comporter face à notre resposabilité que l'on se grandit ou<br /> se rabaisse<br /> <br /> <br /> Bonne soirée Sissi<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Tony yves<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Tu as raison Tony, faire des choix ne veut pas dire faire le bon choix mais comment peut on toujours savoir si c'est le bon ? La résultante de ces choix te donne des indications sur le fait que<br /> tu as bien ou pas bien fait.<br /> C'est ainsi la vie et il faut grandir donc assumer ces choix et ses conséquences.<br /> Je t'embrasse<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Allo! Un très beau résumé et le questionnement qui acompagne ce sujet est de tous les instants. Moi je vois les choix que nous faisons comme faisant partie du jeu de la vie. Peu importe le choix<br /> que nous ferons, il est accompagné de conséquences à court ou long terme et c'est toujours un regard vis-à-vis notre propre responsabilité que ça nous apporte. Merci de cette découverte. À<br /> bientôt.     Snow<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Je suis d'accord avec toi Snow. Faire des choix, c'est vivre et en assumer les conséquences c'est grandir.<br /> Je te souhaite une bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Bonjour Chère Sissi,<br /> <br /> <br /> Tu as choisi là de partager un livre qui doit être poignant et tu me donnes envie de le lire.<br /> <br /> <br /> Mon avis sur la question de fond, serait de te répondre qu'il ne faut pas cacher une vérité.<br /> <br /> <br /> Soit elle ressurgit, soit elle reste enfouie et perturbe l'inconscient... Surtout ce que j'appellerai "un secret de famille" (j'en parle en connaissance de cause je l'ai écrit récemment sur mon<br /> blog).<br /> <br /> <br /> Et lorsqu'il s'agit de jumeaux, je crois que celui qui reste doit sentir qu'une autre vie était là... Est toujours là, mais où ?<br /> <br /> <br /> La vérité doit être. Il faut parler de tout, au bon moment... Avec des mots choisis.<br /> <br /> <br /> Les enfants trisomiques sont certes difficiles à élever, mais si attachants paraît-il.<br /> <br /> <br /> La vie impose des choix délicats parfois. Mais comme je l'écrivais à l'une de mes correspondantes récemment : "faire le choix d'avancer, c'est déjà un choix"...<br /> <br /> <br /> Merci pour ce partage.<br /> <br /> <br /> Douce journée,<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse,<br /> <br /> <br /> Cathy.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Comme je suis d'accord et surtout comme je comprends ton commentaire plus particulièrement sur le fait que la vérité ressurgit même si on a tenté de l'enfouir au plus profond de soi-même et cela<br /> peut faire mal, voire des dégâts mais elle en fait aussi du fait qu'elle soit cachée.<br /> <br /> <br /> Belle journée à toi et gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Merci pour cet avis sur ce roman. J'essaierai de le trouver. Que dire de plus que les autres ? Les épreuves, nous en avons tous, avec parfois le sentiment que nous en avons davantage ou de plus<br /> lourdes... mais dans le fond, que savons-nous des épreuves des autres? Pas grand chose... ce qu'ils en montrent, seulement. Quoique que la vie nous envoie comme chose à surmonter, nous avons à le<br /> faire, parce que cela vaut le coup, parce que la vie doit toujours gagner. J'aime beaucoup l'adage zen de ton ami. Je t'embrasse affectueusement Sissi.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Et oui Mireille, la vie est ainsi faîte. Mais quelle joie quand on se relève, quand on marche de nouveau la tête haute, le coeur léger surtout après une épreuve plus difficile que d'autres. On ne<br /> peut rien savoir des épreuves de l'autre sauf s'il en parle et c'est pour cela que j'essaie maintenant de ne plus juger le comportement des gens, j'essaie plutôt de me demander pourquoi ils<br /> agissent de telle ou telle manière... pas toujours évident mais j'essaie.<br /> Michel trouve toujours les mots qui me parlent, notre amitié dure depuis plusieurs années (amitié virtuelle comme quoi ça existe) et il me connaît bien.<br /> Je t'embrasse bien fort.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Les mystères de la vie....<br /> <br /> <br /> Pourquoi la fatalité tombe sur tel ou tel ? avec à la clé un jeu d'épreuves parfois à la limite du supportable.... Pourquoi toute cette souffrance pour<br /> certains et une vie adulée pour d'autres ? Il faut rechercher les réponses chez les philosophes stoïciens. Faire "avec" comme on dit. Accepter son Karma. Surtout ne pas stagner ni se morfondre.<br /> Un adage zen dit : "Celui qui s'arrête se trompe !" Ce que judicieusement tu traduis par "Il faut avancer dans la vie..."<br /> <br /> <br /> Merci pour cette critique de livre. (Ca me ferait plaisir si tu pouvais lire quelques ouvrages optimistes, voire pourquoi pas euphoriques...)<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse ma petite Sissi.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Tu sais à quel point je suis d'accord avec ton commentaire... J'aime beaucoup l'adage zen. J'adhère à la pensée des stoïciens.<br /> Merci pour le conseil Docteur Michel . N'hésite pas à me donner quelques prescriptions de lectures qui te semblerai me<br /> convenir, je suis à l'écoute...<br /> Je t'embrasse fort<br /> <br /> <br /> <br />