Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre nous

ange02
Douceur Sucrée est né le  : 13/06/2010


Maman de 3 enfants, mamie d'une petite fille, j'aime partager avec les autres. La vie est riche d'enseignement : donner, recevoir, partager, aimer, ne pas aimer, se relever après l'embûche, avancer... C'est le monde de Douceur Sucrée.
Je vous invite à vous évader en partageant avec moi tout ce qui m'anime et me fait avancer dans la vie.


7402-romantic-bouquet-rosemary-basil-rose-a-la-pa-copie-1.jpg

Les textes et photos de ce blog signés ©SylvieG sont la propriété de l'auteure. Il est interdit de les reproduire sans mon autorisation. Ayez la courtoisie de m'en faire la demande et de mettre un lien vers mon blog.

Je n'ai pas toujours le crédit photo des images utilisées sur mon blog et je m'en excuse. Je les trouve parfois sur le net sans leur source, alors si elles vous appartiennent, n'hésitez pas à me le faire savoir. J'ajouterai votre lien ou j'enlèverai l'image selon votre souhait.


casa-dulce-hogar16_thumb-2-.jpg 

Retour à la page d'accueil
Contact
 

Instants tendresse

539113_303737609691664_127833850615375_759133_1713980816_n.jpg

 

393844 271261479605944 127833850615375 682246 652559856 n

 

huset-ved-Fjorden_thumb-2-.jpg

23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 00:00

porteur d'eau01

© Crédit photo

 

En Chine, un porteur d’eau possédait deux grosses cruches, 

Chacune d’elle pendant aux extrémités d’une solide perche qu’il portait sur ses épaules.      

L’une des cruches était fêlée, tandis que l’autre était parfaite et livrait toujours une pleine portion d’eau.

À la fin de la longue marche du ruisseau à la maison, la cruche fêlée arrivait toujours à moitié pleine. 

Tout se passa ainsi, jour après jour, pendant deux années entières

où le Porteur livrait seulement une cruche et demie d’eau à sa maison.

Évidemment, la cruche qui était sans faille se montrait très fière de son travail parfaitement accompli. 

Mais la pauvre cruche fêlée était honteuse de son imperfection, 

Et misérable du fait qu’elle ne pouvait accomplir que la moitié de ce qu’elle était supposée produire.

Après ces 2 années de ce qu’elle percevait comme étant une faillite totale de sa part, 

Un jour, près du ruisseau, elle s’adressa au Porteur d’eau,  « J’ai honte de moi-même, et à cause de cette fêlure à mon côté qui laisse fuir l’eau tout au long du parcours lors de notre retour à votre demeure. »

Le Porteur s’adressa à la cruche, « As-tu remarqué qu’il y avait des fleurs

seulement que de ton côté du sentier, Et non sur le côté de l’autre cruche?

C’est que j’ai toujours été conscient de ta fêlure, et j’ai planté des semences de jolies fleurs seulement de ton côté du sentier.

Et chaque jour durant notre retour, tu les as arrosées. 

Durant ces deux années j’ai pu cueillir ces jolies fleurs pour décorer notre table. 

Si tu n’avais pas été comme tu l’es, nous n’aurions jamais eu cette beauté qui a égayée notre maison » 

 

Chacun de nous avons nos imperfections. Nous sommes tous des cruches fêlées. Mais ce sont les failles et les fêlures que chacun de nous avons qui rend notre vie commune plus intéressante et gratifiante. Il faut accepter chaque personne pour ce qu’elle est et percevoir ce qu’il y a de bon en elle.


Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> <br /> Bonjour Sissi,<br /> <br /> <br /> Merci d'avoir rappelé qu'il faut être un peu fêlé pour inventer de la poésie !<br /> <br /> <br /> Bien amicalement.<br /> <br /> <br /> Dông Phong<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Un petit grain de folie... qui est bienvenu. Merci de ton passage sur mon univers.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> <br /> Bonjour Sissi<br /> <br /> <br /> j'ai coutume de dire que rien n'est plus ennuyeux que les gens parfaits<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Tout ce qui est lisse est ennuyeux, en effet Tony.<br /> <br /> <br /> J'espère que tes fêtes de fin d'années se sont bien passées. Je te souhaite une belle année 2011.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Bonsoir Sissi,<br /> <br /> <br /> Nous sommes de belles cruches même si parfois nous nous brisons, avec nos qualités et nos défauts et c'est ainsi que nous apprenons à mieux nous aimer et à accepter les autres et leurs<br /> différences. J'ai trouvé cette histoire très jolie et bien narrée. Bisous et belle soirée. Corinne.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Ton commentaire est juste. Même brisée, on peut se relever.<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Ah, Sissi, si tu savais à quel point je suis fêlée ! Mais j'ai fini par m'aimer. J'ai aussi réussi à aimer les autres et leurs failles diverses et variées. Depuis le monde me semble plus riche.<br /> Le conte que tu nous as offert est très beau. Bisous.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Fêlée ? Vous avez dit fêlée ?... Mireille, c'est génial de savoir que tu es fêlée, cela veut dire que tu fais pousser des fleurs dans le coeur des gens... trop chouette. Et cueillir les fleurs<br /> des autres fêlés parce qu'on les a accepter, c'est une belle récompense de vie.<br /> <br /> <br /> J'espère que tes fêtes de fin d'années se sont bien passées. Je te souhaite une belle année 2011.<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> <br /> J'aime particulièrement ce conte car il me touche dans mon histoire personnelle. Pas toujours facile d'accepter ses fêlures mais quelle infinie douceur quand quelqu'un vous redonne une place.<br /> Merci pour ce merveilleux partage qui a emmené des larmes dans mes yeux. Je t'embrasse.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Je pense, en effet, que chacun peut s'y retrouver de différentes manières. S'accepter n'a jamais été facile, comme il n'est pas évident d'accepter certains événements de la vie... Au plaisir de<br /> partager des émotions sur ce blog Roselyne.<br /> <br /> <br /> J'espère que tes fêtes de fin d'années se sont bien passées. Je te souhaite une belle année 2011.<br /> <br /> <br /> <br />