Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre nous

ange02
Douceur Sucrée est né le  : 13/06/2010


Maman de 3 enfants, mamie d'une petite fille, j'aime partager avec les autres. La vie est riche d'enseignement : donner, recevoir, partager, aimer, ne pas aimer, se relever après l'embûche, avancer... C'est le monde de Douceur Sucrée.
Je vous invite à vous évader en partageant avec moi tout ce qui m'anime et me fait avancer dans la vie.


7402-romantic-bouquet-rosemary-basil-rose-a-la-pa-copie-1.jpg

Les textes et photos de ce blog signés ©SylvieG sont la propriété de l'auteure. Il est interdit de les reproduire sans mon autorisation. Ayez la courtoisie de m'en faire la demande et de mettre un lien vers mon blog.

Je n'ai pas toujours le crédit photo des images utilisées sur mon blog et je m'en excuse. Je les trouve parfois sur le net sans leur source, alors si elles vous appartiennent, n'hésitez pas à me le faire savoir. J'ajouterai votre lien ou j'enlèverai l'image selon votre souhait.


casa-dulce-hogar16_thumb-2-.jpg 

Retour à la page d'accueil
Contact
 

Instants tendresse

539113_303737609691664_127833850615375_759133_1713980816_n.jpg

 

393844 271261479605944 127833850615375 682246 652559856 n

 

huset-ved-Fjorden_thumb-2-.jpg

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 00:00

 

 Ce livre est une merveilleuse leçon de vie ! Comment relever la tête après avoir été humilié, battu, torturé, martyrisé, mis plus bas que terre ?
Comment croire que la vie peut être belle ? Comment faire confiance en l'être humain ?

Tableau bien noir que le début de vie de Tim Guénard, enfant martyr, adolescent difficile. Il ne croit plus en rien, en personne, son leitmotiv... la haine... tuer celui qui l'a fait souffrir, voilà ce qui motive la vie de Tim Guénard...jusqu'à...

Jusqu'à ce qu'il rencontre l'amour. L'amour de l'autre. Un clochard, un prêtre, des jeunes de son âge remplit de la foi : foi en Dieu, en l'amour, en la vie, des handicapés au coeur pur.

Il décide alors d'aimer comme il aurait voulu qu'on l'aime et il découvre une vie de lumière, de compassion, de don de soi... La vie, l'amour et surtout le pardon sont les moteurs de la vie de Tim.


 J'ai lu ce livre avec délectation. J'y ai vu cette lumière, cet amour, ce soleil qui habite le coeur de Tim. Il n'a pas voulu raconter son calvaire, pas de voyeurisme sur les tortures et autres humiliations, il partage dans son livre son expérience de vie. Tim nous montre que même si la vie démarre vraiment, mais vraiment sous de mauvais hospices, l'amour est plus fort que tout et le pardon la plus belle des victoires.

Un témoignage que l'on reçoit comme un gifle, et qui file une pêche extraordinaire !


Quatrième de couverture : Fin des années 50, abandonné à 3 ans sur une route par sa mère, puis cloué durant deux ans sur un lit d'hôpital par les coups reçus de son père, Tim est alors un petit garçon au coeur et au visage cassés. Arrivent ensuite les placements en famille d'accueil, avec leur lot de désillusions qui ne font qu'augmenter la carence d'amour d'un enfant qui va petit à petit durcir son coeur pour ne plus souffrir.
Chef de bande à 12 ans, son unique désir est de réaliser l'exploit de se faire renvoyer de la maison de correction pour vivre "libre" dans le Paris des années 60. Et là, c'est un combat quotidien contre la faim, le froid, les mauvaises rencontres... Tour à tour commis épicier, braqueur de prostituées, gigolo, il découvre la perversité de certains milieux mais aussi l'entraide entre les plus pauvres et l'amitié vraie. Cependant, le jeune homme garde au fond de lui la rage de vivre et de haïr. Il apprend la boxe, gagne des combats et acquiert une certaine respectabilité. Mais, derrière l'adversaire, c'est en fait son père qu'il veut mettre K.O.
A 20 ans, il rencontre les cassés, les tordus, les handicapés que la société rejette et qui vont le bouleverser, au point de lui faire vivre une nouvelle naissance...

A travers cette autobiographie, l'auteur nous dévoile l'intinéraire d'un enfant perdu, et retrouvé. Ses mots ont la force de coups de poing, et l'écriture lapidaire délivre un message rempli d'espoir en la capacité d'amour et de pardon de tout homme, même du plus blessé.


En savoir un peu plus sur Tim Guénard : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tim_Gu%C3%A9nard

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> <br /> Tu as raison ma chère Sissi, ce genre de lecture donne bien souvent la pêche et l'espoir... je n'ai pas eu l'occasion de lire ce livre là mais quelques autres sur le même sujet, c'est très<br /> souvent une belle leçon de vie dont nous devrions nous inspirer.<br /> <br /> <br /> Gros bisous à toi, Syl<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Coucou Sylviane. Les lectures jalonnent notre chemin et bien sur selon nos états d'âmes nous sommes plus sensibles à l'un qu'à l'autre. Mais le plus important est de s'interroger, de comprendre<br /> ce qui nous parle, nous touche... il faut que nos lectures nous apportent, après tout, elles sont des rencontres...<br /> Plein de bisous<br /> <br /> <br /> <br />