Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre nous

ange02
Douceur Sucrée est né le  : 13/06/2010


Maman de 3 enfants, mamie d'une petite fille, j'aime partager avec les autres. La vie est riche d'enseignement : donner, recevoir, partager, aimer, ne pas aimer, se relever après l'embûche, avancer... C'est le monde de Douceur Sucrée.
Je vous invite à vous évader en partageant avec moi tout ce qui m'anime et me fait avancer dans la vie.


7402-romantic-bouquet-rosemary-basil-rose-a-la-pa-copie-1.jpg

Les textes et photos de ce blog signés ©SylvieG sont la propriété de l'auteure. Il est interdit de les reproduire sans mon autorisation. Ayez la courtoisie de m'en faire la demande et de mettre un lien vers mon blog.

Je n'ai pas toujours le crédit photo des images utilisées sur mon blog et je m'en excuse. Je les trouve parfois sur le net sans leur source, alors si elles vous appartiennent, n'hésitez pas à me le faire savoir. J'ajouterai votre lien ou j'enlèverai l'image selon votre souhait.


casa-dulce-hogar16_thumb-2-.jpg 

Retour à la page d'accueil
Contact
 

Instants tendresse

539113_303737609691664_127833850615375_759133_1713980816_n.jpg

 

393844 271261479605944 127833850615375 682246 652559856 n

 

huset-ved-Fjorden_thumb-2-.jpg

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 13:04

 

 

4843292377_8e57a27e8d.jpg

 

 

TEMPETE

© SylvieG

____________________________________________

 

L’écume des jours tristes s’échoue sur les rives de son cœur

Tout chavire depuis son départ, tout est sombre

Elle n’est plus là, un navire l’emporte

Loin de lui, si loin de lui…

 

Le bleu océan de ses yeux le hante.

Un flot de souvenirs roule et s’enroule dans sa tête

Le ressac de leur rencontre le martèle sans cesse

C’est violent, il chavire dans la douleur

 

Que va-t-il devenir sans elle ?

Sa colère se déchaîne telle une tempête

Et le navire de leur amour devient fou

Plus de boussole, il est perdu, elle n’est plus là.

 

La mer l’arrache à lui pour toujours

Leur amour était fou, interdit…

Le roulis de sa  peine lui donne le tournis

Son esprit flotte entre deux eaux. Elle est partie !

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 00:00

 

4752220568_7766586dfa.jpg

MATIN
  © SylvieG
______________________________________________

A chacun de mes réveils,
Tu es là,  à mes côtés
Mon regard sourit à la vie et la remercie
De ce bienfait matinal

Tu te glisses hors des draps
Tu me penses encore dans les bras de Morphée
Petite comédie de ma part
Pour profiter de ton odeur sur l'oreiller

Lovée dans la couette
Les yeux fermés, sourire aux lèvres
Les minutes s'égrénent doucement
Mes pensées sont pour toi, pour nous


L'heure est venue de te retrouver
Doucement, emmérgeant de ce demi-sommeil
Me blottir dans tes bras
Et recevoir mon premier baiser de toi

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 00:00

002.jpg

crédit de la Quick page ICI

 

 

 

Léa
  © SylvieG

_________________________

Mon intuition féminine me soufflait un doux secret

Devenue femme, ma fille va devenir mère

Hésitante, elle me dit qu’elle a une grande nouvelle

Ce beau secret empourpre son visage

Elle se lance et dans un sourire étoilé

Elle nous annonce qu’elle va être maman

Maman ! La chair de ma chair !

Mon amour maternel l’habille de soleil

De petites perles d’eau au coin du regard

Après l’attente, le miracle de la vie vient de pousser son premier cri

Léa, petite merveille du monde de ma vie

Je viens d’accrocher mon regard sur ton beau visage

Petit rayon de soleil, tu viens d'entrer dans ma vie et dans mon coeur

Petit être qui vient de dire bonjour à la vie, tu es déjà mon bonheur

Mon regard te couve d'un amour infiniment grand

Tu viens de me faire ta grand-maman.

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 23:42

   

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


Dans l'ombre de ta lumière

© SylvieG

_________________________________________________

Devant le mur de mes incompréhensions,
je m'interroge sur le poids de tes angoisses.
Quelles sont-elles ? D'où viennent-elles ?

Un pied devant l'autre, l'horizon devant les yeux,
j'avance, je marche vers la lumière...
Et pourtant, je ne bouge pas, je suis là.

Impuissante devant les difficultés,
Sans force, sans substance vitale pour me battre
contre vents et marées.

Je suis dans l'ombre de mes pensées,
je ne sais que décider, que faire.
Perdue dans les méandres du bien faire.

Tu fermes les portes de ton coeur,
Tu n'écoutes plus, tu es en colère.
Tu t'enfermes en toi.

Et je suis là devant ce mur.
J'essaie pourtant de bien faire.
Je voudrais tant que tout s'éclaircisse enfin !

Passe le temps, pas tant de temps pourtant,
et tu m'ouvres grand la porte de ton TOI.
Je suis là, prête à entrer...

Je me sens si proche de cette lumière
que je veux tant pour toi.
Je vais presque toucher ce qui ne va pas en toi.

Tu me dis de si jolies choses pour moi.
Tu ne peux te passer de moi,
Tu ne passes pas une journée sans penser à moi.

Tu me dis que tu m'aimes,
Tu me prends la main, tu m'embrasses...
Je suis si près de toi.

Et doucement, à pas de velours,
je te pose les questions qui habitent ma tête.
Je te demande, je te dis que ça n'est pas facile.

Pas facile quand on ne sait pas,
Pas facile quand on ne comprend pas.
Pas facile de trouver.

Peur de mal faire, d'être maladroite.
Peur de râter quelque chose.
Peur de tout faire tomber par terre, recommencer à zéro.

Tu me réponds... en demi-teinte,
Pas de réponse franche et claire pour m'éclairer.
Quelques tous petits signaux...

La porte est ouverte mais le chemin est long,
La lumière est loin, tu ne m'en laisse pas m'approcher si facilement.
Pourquoi ? Je ne sais pas.

Ce que je sais, c'est que je t'aime.
Je serais près de toi, aussi longtemps qu'il le faudra.
Je braverai obstacles, épreuves, difficultés en tout genre.

On y arrivera, je te le promets.

Je t'aime.

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 23:40

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Le chemin

© SylvieG

_________________________________________________  


Les ronces de tes doutes

bordent le chemin de ton coeur.

Griffant de temps à autre

ton envie de surmonter ta douleur.

 

Tu parcoures ce chemin difficile

semé d’embûches, de questions, d’incertitudes…

Tu marches encore et encore

vers la lumière de la vie.

 

Et pourtant…

Parfois tu sembles t’en approcher.

Presque qu’à la toucher du doigt…

Parfois tu sembles t’en éloigner.

 

Tu ne sais pas pourquoi.

Tout te semble alors difficile, insurmontable.

Mais ta combativité est là, bien ancrée dans tes veines

Et malgré ces chemins tortueux, tu as la lumière en toi.

 

Tu m’en parles, tu te confies.

Mon cœur de mère s’emplit de toi.

Je t’écoute, te réponds, t’interroge…

On échange, on se rassure, on y croit.

 

Je t’insuffle ma force, mon amour pour toi.

Je comprends qu’il va falloir du temps, de la patience…

Mais qu’importe, je te porte à bout d’amour !

Tu es mon enfant et je me battrai contre vents et marées pour toi.

 

Je t’aime

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 23:37

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 


Petite lueur pour grand espoir

© SylvieG

_________________________________________________  

Le gris du ciel de mon cœur

Fait place à de timides éclaircies.

Les nuages se dissipent

Et je m’accroche à ce rayon de lumière.

 

Tu te sens plus légère, soulagée d’un poids

Les mots ont afflués, les émotions ont explosées.

Ton cœur a déversé ce qui te chagrinait

Les larmes, les préoccupations… se sont envolées.

 

Et moi, je suis là,

Accrochée à ce rayon de lumière.

Je le saisis à pleines mains maintenant

Et j’en ressens la chaleur.

 

Tes yeux brillent, ton sourire est rayonnant

Ton visage s’illumine, tes rires fusent.

Tes mains se glissent dans les miennes,

Et la chaleur de notre amour nous envahit.

 

Les nuages s’envolent,

Le soleil pointe son nez.

Il nous réchauffe toutes les deux

Et nous nous sentons plus fortes.

 

Il va falloir maintenant laisser faire le temps,

Il va falloir maintenant tourner cette page.

Cela ne se fera pas sans douleur mais qu’importe !

On va prendre le temps ma puce et continuer notre chemin d’amour.

 

Je t’aime

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 23:34

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Mon coeur

© SylvieG

_________________________________________________

 

Mon coeur pleure,
Emplit d'une tristesse immense
Il dit tout bas qu'il ne comprend pas
Pourquoi ?

Mon coeur saigne,
Blessé par la vie qui ne l'épargne pas
Une brêche vient de s'ouvrir
sur un ouragan de question.

Mon coeur est vidé,
De joie, de rires, de partages
Pour faire place à un non sens,
à l'incompréhension de ce qui se passe.

Mon coeur me fait mal,
La douleur me torture, me réveille la nuit.
Mes pensées se bousculent, s'emmêlent,
ne vont nulle part...

Mon coeur est perdu,
ne trouve plus le chemin de la raison.
Il lui faut du temps, temps qu'il faut prendre
pour retrouver le chemin de ton coeur.

Mon coeur veut se réveiller un matin,
par tes câlins, tes bisous, tes rires.
Il veut de nouveau voir le soleil dans tes yeux,
les sourires sur tes lèvres d'enfant.

Je t'aime


Photographie de Xavier Rey - www.xavierrey.com (la photo est la propriété de l'auteur. Il est interdit de l'utitliser sans lui demander son autorisation - autorisation donnée à Sissi par l'auteur le : 30/10/08)

Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:31


Une adresse qui n'est pas la mienne :
"Léo, St Germain des Prés - Paris - FRANCE"
sur une enveloppe parfumée de jasmin.
Une lettre qui ne m'est pas destinée
s'est glissée, ce matin, dans mon courrier.

Au dos, ces mots : "L'amour suffit à être immortel".
Ses lèvres ont signé cette phrase d'un baiser rouge carmin.
Qui est Léo ?
A qui appartient ce rouge carmin ?

Mon imagination, curieuse, me pousse à la découverte. Je lis cette lettre.
L'encre, mauve et féminine, habille chacun de ses mots d'amour.
Léo, son prince français, habite son coeur tout entier.
Son écriture s'envole et son âme lui parle d'un amour impossible.

Paris, Saint Germain des Prés.
Une rencontre inoubliable, bouleversante.
Présentés par un ami musicien et les voilà enlacés dans le tourbillon de leur coup de foudre.
Tatiana, Léo. Un regard, un seul regard leur a suffit pour savoir qu'ils étaient fait l'un pour l'autre.

Une semaine ensemble dans ce petit hôtel parisien.
Des moments à deux fous et inconsidérés mais qu'importe ils s'aiment.
Personne n'aurait pu les empêcher de vivre leur passion.
Léo, si irresistible, Tatiana, véritable beauté slave.

Cette lettre n'arrivera jamais,
Léo ne saura pas que Tatiana ne reviendra jamais.
Il ignorera le désespoir de sa belle, esclave des convenances.
Son coeur saignera sûrement de son absence, seul le souvenir survivra.

L'amour suffit à être immortel.

 

© SylvieG

Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:30

Ainsi va la vie
             
___________________________________________________


Coeur assombri par tes soucis,
ta vie s'habille de gris.
Questions sans réponse,
c'est la pagaille dans ta tête.


Ton regard s'éteind,
ton sourire s'envole,
ta volonté s'évanouit,
tu t'enfonces dans le néant.


Où sont les réponses ?
Où les chercher ?
Quand retrouver le soleil ?
Tu es perdu...


Ferme les yeux, écoute.
Ecoute le silence,
laisse le t'envelopper,
retrouves-toi.


Tu entends ton coeur battre,
tu vis, tu es là, rien n'est perdu.
Tu es avec toi-même,
envoles toi vers les contrées de ton esprit.


Ecoutes toi,
ne cherche pas les réponses ailleurs.
Elles sont là, tu les as au fond de toi,
mais tu ne les entends pas.


Fais le vide.
Laisse le vent de ta conscience
dissiper les nuages de ta vie.
Regardes le soleil briller.


Rien n'est insurmontable.
Toute épreuve de la vie recèle sa vérité,
il faut en tirer les leçons,
aussi difficiles soient-elles, ces épreuves.


Pour trouver ta vérité,
puise au fond de toi,
ranime cette flamme qui ne t'a jamais quittée
et renaît de tes cendres.


Tu n'en ressortiras que grandit.
Plus sage encore qu'hier.
Tu tisses ainsi l'ouvrage de ta vie,
et tu avances, tu prends le chemin de ton destin.


Ainsi va la vie.

 

© SylvieG

Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 23:27

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

Dans le ciel bleu de tes yeux

_________________________________________________

 

Ton regard m’apporte la lumière d’un amour infini.

J’y puise mon énergie de chaque jour.

 

Tes yeux sont pour moi tous les mots que tu ne dis pas.

J’y lis toutes ces lettres jamais écrites.

 

Dans le ciel bleu de tes yeux, j’y vois tous tes « je t aime ».

Dans le ciel bleu de tes yeux, j’y vois tous mes soleils.

 

Il me suffit parfois de te regarder pour te comprendre.

Tes yeux parlent pour toi, je les connais si bien.

 

Ton regard est douceur et caresse.

Il m’habille chaque jour de ton amour.

 

Dans le ciel bleu de tes yeux, j’y vois tous tes « je t aime ».

Dans le ciel bleu de tes yeux, j’y vois tous mes soleils.

 

Tes yeux sont ma force.

Il te suffit de me regarder pour que je me sente invincible.

 

Un regard de toi et je retrouve mes 17 ans.

Eperdument amoureuse de toi, tes yeux sont mon miroir.

 

© SylvieG

Partager cet article
Repost0